06 janvier 2009

Si je regarde à travers mes yeux, c'est qu'ils sont transparents.

04 janvier 2009

Ancien one-night te recherche

Il n'y a rien de plus malaisant que de retrouver des anciennes baises sur Facebook. Pas que je les recherche, mon Dieu non, mais je ne sais pourquoi, ils me retrouvent tous. Et vous savez ce qu'il y a de plus malaisant dans tout ça? C'est de voir leur photo sur laquelle ils portent leur nouveau-né sur les épaules. Ma foi, ils sont tous pères! Sur le coup, je me suis dis: "Voilà, je les ai tous mis enceintes. J'ai plusieurs enfants partout dans la province et les maudits égoïstes ont tous préféré élever leur enfant en tant que monoparentaux de marde".

Et donc, pourquoi ces pères de famille heureux recherchent-ils leurs anciennes partenaires sur Facebook? Est-ce que je devrais me créer un groupe? Partager nos meilleurs moments? L'agrémenter de vidéos et de photos?

Et vous savez bien qu'ils ont tous lu mon blogue. Qu'ils sortent d'une thérapie de 2 ans. Qu'ils ont eu mal.

Pis ben... je ne réponds rien. On répond quoi? "Ah... euh... désolée... pis... c'est comment, changer une couche?"

03 avril 2008

Je n’ai plus de réaction. Je sens, en moi, le courant d’émotions mais il bloque, se heurte, s’arrête. La circulation est dense, mes vaisseaux sanguins remplis de caillots, le trafic s'intensifie. C’est la St-Jean-Baptiste, il y a parade en moi, des chars qui roulent, les gens qui crient, la fleur de lys tatouée sur le coeur. Ça fait mal, dans mes veines, mes veines sont trop petites pour laisser passer la parade, à quelques endroits sur mon corps des gens transpercent ma peau et tombent. Ils fuient la parade et s'échappent de mon corps.
Ma peau est remplie de trous. Mais je ne réagis pas. Je ne réagis plus.

29 mars 2008

Problème de filles

Se lever le matin, se préparer pour aller au travail, scruter sa garde-robe à la loupe et ne rien trouver. Voici mon problème de fille.

Au contraire, on sait tous que des vêtements et des robes, il y en a en masse. Que j'ai dépensé plus de 200$ il y a quelques jours en toutes sortes de guenilles. MAIS. Ce matin, je ne trouve rien. Rien qui m'allume, rien qui me tente. Ma garde-robe me gosse.

Déprime passagère? Non mais est-ce que j'ai de l'air d'avoir de temps de filer la parfaite déprime passagère? Je dois quitter pour ma part time job d'ici quelques minutes, et si je ne choisis pas, je devrai m'y rendre nue. Même les prostituée ne se rende pas à la job dévêtue, on s'entend tu Marie, pour dire que TU DOIS choisir ce que tu porterais aujourd'hui?

Dans un moment d'égarement, je pourrais dire que j'aimerais travailler chez Tim Horton's, pour ne pas avoir à décider de mes vêtements. Mais penser une seule seconde à leur kit beige et beige pâle, leurs culottes en forme de culotte de cheval et leur noeud pas trop papillon et un peu louche porté au cou... Me remet la réalité en face.

Ma garde-robe est pas si pire... après tout.




Signé Miss Bipolaire

28 mars 2008

Où suis-je?

Plus de 2 semaines sans donner de nouvelles, alors que certains bloguent deux fois par jour... je me déçois terriblement.
Mais des histoires farfelues quand on est en couple et que tout va bien, ça n'arrive plus. Finies les rencontres fuckées de Réseau Contact; je dors maintenant sur mes deux oreilles, collée contre mon gros ours.
Alors des nouvelles de moi?

Mes sourcils.
Ils sont enfin épilés. Ça faisait un an. Dégoûtant, n'est-ce pas? Les hommes diront: "Bah, je ne vois pas la différence."
Les femmes diront:"Ah, moi aussi je suis tellement due!"
Ma graisse.
Toujours là. Je m'entraîne parfois, pas assez. Et je mange des biscuits trempés dans du lait. Du 0%, au moins. Certains diront:"Ark, du 0%, ça goûte rien, bla bla"
Daniel Pinard nous rappellera que seuls les humains boivent encore du lait à l'âge adulte, ce à quoi je répondrai que je m'en tabarnaque allègrement. Pis du 0%, ça me "dérange rien".
Mes cheveux.
Les mèches sont disparues. Où est la Marie qui changeait de couleur chaque mois? Morte dans son adolescence.
Mes seins.
Désolée, ils sont tellement dans ma face que je me dois d'en parler. Preuves photographiques à l'appui, des amis ont confirmé: ils sont plus gros que jamais.
Mon Mac.
Encore blanc.
Mon hamac.
J'en ai pas.
Mon appartement.
Loué dans 1 mois. Je quitte mon décor rose pour un 5 et demi avec Amour. On discute encore du plan de match: où seront les bureaux, le salon et la chambre. Tout est possible. Comment choisir?
Mon nouveau loisir.
Aller chez Canadian Tire pour avoir envie de m'acheter un foyer, un barbecue et un hamac.
Ma job.
Du caca.
Les shows.
Ça roule... la grosse saison approche à grands pas: Juste pour rire, Grand rire, l'été quoi...



Et je dois dormir. Je me lève dans 6 heures. Pour ma job de merde.

À plus...

27 février 2008

Je me suis peté la gueule

Je suis tombée. Sur la glace. Sur un trottoir. Et ça fait mal en &?$#$%.
Je ne pouvais plus me relever. Je me suis dis: "Si j'avais 85 ans, je me serais cassée une hanche".
Mais je n'ai pas 85 ans. Faut voir le positif dans tout.

Un itinérant quêtait au même moment. Il m'a demandé du change, je l'ai ignoré. Parce que j'étais sur le bord des larmes, tout simplement.
Je me suis relevée, il quêtait encore. Je me suis mis à marcher, péniblement, et il a ri de moi en me disant que je faisais vraiment pitié, d'un sarcasme à tout casser.

Bref, je me suis plantée, un itinérant a ri de moi, pis j'ai mal.
Maudite vie!

26 février 2008

Pâté chinois

J'ai décidé ce midi de préparer un pâté chinois.
La dernière fois que je suis allée à l'épicerie, j'ai acheté les ingrédients nécessaires: patates, steak haché, maïs en canne.
Je me suis donc relevée les manches, mis la main à la pâte de patates pilées et courageusement, j'ai effectué mon premier pâté chinois.

Comme une conne, je me suis demandée à quelle température devrais-je mettre le four...
Comme une conne, je suis allée taper "pâté chinois" dans la barre de recherche d'un site de recettes.
Et je me suis demandé: qui a besoin d'aller chercher la recette d'une recette aussi simple?


Moi.